Questions & réponses populaires

relatives à l'hypnose et à l'auto-hypnose:
 

 

 

Démystifions les mythes

 

Avant de vous expliquer comment procéder pour profiter des bienfaits de l'hypnose et de l'auto-hypnose, démystifions d'abord les mythes et légendes entourant cette science de l'esprit...

 

Q: Est-il dangereux de ne pas pouvoir se réveiller après une séance d’auto-hypnose?


R: Il n’y a absolument aucun danger que cela ne se produise puisque nous vous donnons un signal vous indiquant le moment de vous réveiller.

De toute façon, la séance terminée, dès que vous ne recevez plus de suggestions, vous passez automatiquement du sommeil hypnotique à un sommeil normal.

Dès lors, même si vous ne receviez pas de signal de réveil, vous vous réveilleriez dès que votre corps serait suffisamment reposé.

Il n’est donc pas plus dangereux de ne pas se réveiller après une séance d’hypnose qu’après une sieste d’après-midi ou un sommeil nocturne.

 

 Q: Un hypnotiseur peut-il faire faire n'importe quoi à un sujet?


R: Absolument pas! Particulièrement si cela va à l'encontre de ses valeurs profondes.

En fait, si un hypnotiseur vous suggérait de faire des choses qui seraient contraires à votre morale, vous vous réveilleriez aussitôt et il serait très difficile, voire impossible, de vous hypnotiser de nouveau puisque vous n’auriez plus confiance en l’hypnotiseur et en l’hypnotisme.

De toute façon, dans le cas d’une séance d’auto-hypnose assistée, l’hypnopraticien ne donne aucune suggestion autre que celles nécessaires à induire l’état de transe hypnotique. 
 
 

 Q: Est-il vrai que l’hypnose affaiblit la volonté du sujet?


R: Bien au contraire, le sujet qui utilise souvent l’hypnose ou l’auto-hypnose développe une capacité de concentration de beaucoup supérieure à la moyenne, en plus d’acquérir l’aptitude de gérer efficacement son corps et son esprit.

Ainsi, il apprend par exemple à surmonter ses craintes, ses insécurités, ses tensions et à contrôler son humeur et son état de santé, ce qui le rend très avantagé par rapport à la moyenne des gens.

 

Q: L’hypnose: n’est-ce pas un phénomène paranormal bizarre réservé aux excentriques?


R: Au contraire, l’état de transe hypnotique est un phénomène tout à fait naturel, scientifiquement démontré, qui a été utilisé par l’être humain depuis la nuit des temps.

Aujourd’hui, l’hypnose est devenue un outil indispensable pour de nombreux professionnels de la santé (dentistes, médecins, psychologues) et même pour la police lors d’enquêtes criminelles.

 

Q: Qui peut être hypnotisé?


R: Toute personne âgée de plus de 5 ou 6 ans possédant des facultés intellectuelles normales peut être hypnotisée, à moins qu’elle ne résiste (volontairement ou involontairement) aux suggestions.

 

Q: Peut-on être hypnotisé contre son gré?


R: Absolument pas: aucun hypnotiseur ne peut faire entrer une personne en transe hypnotique sans son plein consentement et sa participation volontaire car l’hypnose n’est pas une prise de possession mais bien un état de concentration.

Ainsi, si vous voulez vivre l’expérience, vous devez collaborer pleinement avec l’hypnopraticien car dès que vous luttez, il n’y a pas d’hypnose possible.

Par ailleurs, vous pouvez en tout temps et en toute liberté décider de sortir de votre état d’hypnose.

 

Q: Y a-t-il du danger à se faire hypnotiser ou à s’auto-hypnotiser?


R: On ne court pas plus de danger en se faisant hypnotiser ou en s’auto-hypnotisant qu’en faisant la sieste ou en rêvant. En fait, le seul vrai danger de l'hypnotisme, c'est de ne pas s'en servir!

Ceci dit, il n'est pas recommandé de pratiquer la régression (retour mental dans le passé) sans l'encadrement d'un psychologue car cela peut parfois éveiller des émotions enfouies dans le subconscient mais, rassurez-vous, nous n'aborderons pas cet aspect dans le présent document.

 

Q: Quelle sensation éprouve-t-on lorsqu’on est hypnotisé?


R: Cela dépend du niveau de sommeil hypnotique que l’on réussit à atteindre.

Ainsi, dans les niveaux 1 et 2, vous aurez simplement l’impression d’être relaxé et vous serez conscient de tout ce qui vous entoure. De plus, vous vous souviendrez de tout ce qui s’est passé durant l’expérience.

Dans les niveaux 3 et 4, vous vous sentirez comme lorsque vous faites la sieste et que vous êtes encore légèrement en contact avec le monde extérieur.

Finalement, dans les niveaux 5 et 6, vous aurez l’impression de rêver comme lorsque vous dormez la nuit et, si vous avez tendance à oublier vos rêves à votre réveil, vous ne vous rappellerez peut-être pas de certaines parties de la séance.

Dans la plupart des cas, la personne hypnotisée ne réalise même pas qu’elle l’est ou qu’elle l’a été mais cela n’empêche pas les résultats de se produire.

 



 

Q: L’hypnose (ou l’auto-hypnose) peut-elle aider le processus de guérison ou ne fait-elle que contrôler les symptômes?


R: Les deux. En fait, dans plusieurs cas de problèmes de santé, l’hypnose travaille sur plusieurs plans simultanément.

D’abord, son utilisation vous aide à contrôler la douleur, ce qui contribue à régler le problème à court terme.

Ensuite, elle vous aide à chasser le stress, l’un des principaux facteurs responsables des troubles de santé.

Puis, elle vous insuffle un vent de bonheur, de paix intérieure de jovialité et d’optimisme, ce qui vous ouvre la voie à la guérison.

En plus, le contact direct avec votre subconscient tend à vous inciter à passer à l’action, vous aidant ainsi à adopter de meilleures habitudes alimentaires et à pratiquer des activités physiques régulièrement. Or, ces deux derniers éléments sont indispensables à une bonne santé.

Finalement, l’utilisation de l’hypnose vous permet de programmer votre subconscient pour démarrer ou accélérer le processus de guérison de la zone affectée. La synergie positive ainsi créée dans votre organisme mettra toutes les chances de votre côté pour vous mener vers la guérison.

 

Bon, vous êtes rassurés? Alors poursuivez votre lecture car dès la prochaine page, on vous apprend à utiliser l'hypnose et l'auto-hypnose pour tout réussir...