Peut-on influencer les autres par la pensée?

18 Dec 2014

Frédéric Clément répond à vos questions...

 

 

On vous l'a promis depuis longtemps... c'est aujourd'hui que vous pouvez lire l'article le plus attendu de la saison...

 

 

 

Depuis le temps qu'on vous en parle, tout le monde sait qu'il est possible de s'auto-programmer pour atteindre ses propres objectifs, que ce soit par la visualisation subconsciente, par l'autosuggestion subliminale ou par l'auto-hypnose.

 

 

Mais la question que tout le monde se pose bonnement est celle-ci:

 

 

 

Est-il possible d'influencer positivement une personne dans le but de l'amener à faire ce que nous aimerions bien qu'elle fasse?

 

 

C'est le rêve de plusieurs n'est-ce pas? Qui n'a pas un jour souhaité pouvoir influencer son gérant de banque, son patron, son conjoint ou ses enfants pour qu'ils lui accordent ce qu'il désire obtenir?

 

 

Est-ce possible et est-ce éthiquement acceptable? Si oui, comment peut-on y parvenir?

 

 

Justement, c'est le sujet de la question que nous a posée Madame Francine M. tout récemment:

 

 

«Mon voisin fait constamment jouer sa musique à l'extérieur. Bien que près de 500 mètres nous séparent, ce vacarme est parfaitement audible de chez-moi. Je n'ai plus la quiétude à mon propre domicile et cela affecte mon moral ainsi que ma santé physique, psychologique et émotionnelle. Y a-t-il moyen d'utiliser la programmation mentale pour solutionner cette situation et si oui, comment?»

 

 

La réponse est à la fois simple et complexe. Simple parce qu'elle peut être répondue par un simple OUI mais complexe parce qu'elle doit tenir compte de plusieurs aspects importants.

 

 

Commençons par identifier les différents facteurs à considérer avant de conclure si c'est faisable ou non et si c'est souhaitable ou non…

 

 

 

D'abord, est-ce éthique que d'influencer une tierce personne pour qu'elle fasse ce que nous voulons qu'elle accomplisse?

 

 

Cela dépend principalement de deux choses:

 

 

1. Est-ce que l'objectif est louable et bénéfique pour les deux parties?

 

 

Si on exerce une influence positive sur autrui, il faut d'abord s'assurer que cette personne soit d'accord et, si elle ne l'est pas au départ, c'est alors à nous de trouver de bons arguments pour qu'elle adopte davantage notre point de vue.

 

 

Ceci dit, toute notre vie durant, nous aurons à nous vendre et à vendre nos idées auprès de nos employés, de nos clients, de notre patron, de notre conjoint(e), de nos enfants, de nos parents, de nos lecteurs et de toute personne avec qui nous aurons à interagir pour atteindre nos objectifs.

 

 

Cela fait partie de notre nature humaine : nous sommes des êtres sociaux qui nous influençons les uns les autres pour améliorer notre sort global. Il n'y a donc aucun mal à cela... à condition que ce que l'on désire obtenir soit bénéfique pour les deux parties.

 

 

2. Est-ce qu'on a obtenu l'accord de la personne au final ou a-t-elle été contrainte de faire ce que nous souhaitions qu'elle fasse?

 

 

Personne ne veut se faire manipuler par qui que ce soit alors assurez-vous que votre influence positive soit sincèrement axée vers le bien des deux participants et qu'elle laisse le libre-choix final à la personne que vous désirez amener à votre point de vue.

 

 

 

Par ailleurs, est-ce possible d'influencer la pensée d'une autre personne à distance par télépathie?

 

 

Étant tous interconnectés, à l'instar de nos cellules qui communiquent entre elles et s'influencent les unes les autres pour le bien-être de l’ensemble de notre corps, nous exerçons tous une influence plus ou moins importante sur les gens qui nous entourent, parfois même lorsqu’ils se trouvent à distance.

 

 

Pour l'avoir étudié et pratiqué pendant de longues années, il ne fait aucun doute dans mon esprit que nous communiquons continuellement entre nous par la pensée et que nous sommes tous reliés par une grande conscience collective appelée le superconscient.

 

 

Les scientifiques les plus sceptiques vous diront que des preuves restent encore à faire au sujet de la télépathie à distance mais chacun d’eux pourra vous affirmer sans hésiter qu'il est clair que nous communiquons tous par le non-verbal…

 

 

 

 

La communication non-verbale

 

 

Chaque jour, nous vivons tous des expériences concrètes de communication non-verbale avec les gens que nous rencontrons.

 

 

Bien sûr, la parole reste le moyen de communication le plus direct mais pas nécessairement le plus puissant. En effet, nos cinq sens nous servent également à communiquer sans utiliser le langage parlé.

 

 

Si on prend l'exemple d'un chien, une simple odeur lui en dit beaucoup plus sur nous que ne le feraient tous les mots du monde.

 

 

Parallèlement à nos cinq sens, bien que moins visible, notre intuition (aussi appelée sixième sens) est le plus puissant de tous nos outils de communication. Ce sixième sens est en fait l'analyse que fait notre subconscient de tous les éléments qu'il perçoit dans notre environnement, aussi subtils puissent-ils être.

 

 

Autrement dit, notre subconscient - qui est plus puissant que n'importe quel ordinateur jamais créé - emmagasine instantanément toutes les informations perceptibles, qu'elles soient visuelles, olfactives, kinesthésiques, audibles, gustatives ou même vibratoires et il les traite plus ou moins rapidement, selon le cas, pour en décoder le sens.

 

 

De la même façon, lorsque l'on procède dans l'autre sens, les gens que nous rencontrons perçoivent les signes subtils que nous dégageons et leur propre subconscient les analyse pour ensuite leur donner un compte-rendu de ses conclusions sous forme de messages intuitifs.

 

 

Il va donc sans dire qu'autant les gens sont influencés par nous, autant nous sommes influencés par eux.

 

 

 

 

La puissance du sixième sens

 

 

À titre d’exemple, pensons à un détective efficace : il se fiera beaucoup plus aux différents signes interprétés par son sizième sens qu'aux paroles prononcées par les suspects pour se faire une idée de la meilleure piste à suivre.

 

 

Consciemment, il ne saurait instantanément tirer autant de conclusions sur ceux-ci mais grâce à l’analyse des millions d’éléments subtils qui les entourent, son subconscient peut en savoir beaucoup sans encore avoir posé une seule question.

 

 

Voilà pourquoi nous pouvons souvent ressentir si une personne est honnête ou pas, si elle nous ment ou si elle dit la vérité… particulièrement si nous sommes habitués à solliciter notre subconscient et à lui faire confiance.

 

 

Mais comme n’importe quel talent, le sixième sens est une faculté qui s’exerce. Et la meilleure façon de l’exercer demeure de communiquer avec celui-ci aussi souvent que possible par le rêve, la méditation et l’auto-hypnose, par exemple.

 

 

À cet égard, notre site Internet regorge de techniques spécialisées dans la communication avec votre propre subconscient pour mieux le reprogrammer, ce qui aiguisera en même temps votre sixième sens et vous éveillera à celui-ci.

 

 

 

L’importance de la proximité

 

 

Plus nous sommes proches et en communication avec les gens, plus le nombre d'éléments à analyser par nos subconscients respectifs sont nombreux, ce qui veut dire que plus notre influence mutuelle en est ainsi proportionnellement augmentée.

 

 

En d'autres mots, si l'influence télépathique est bien réelle, puisque nous émettons et percevons tous des vibrations, il n'en demeure pas moins que les meilleurs résultats communicationnels s'opèrent lorsqu’un maximum d'éléments sensoriels est impliqué dans le processus.

 

 

Alors pourquoi nous acharnerions-nous à vouloir influencer les gens à distance quand au fond, ce qu'on veut, ce sont les meilleurs résultats possibles?

 

 

Si on veut faire bouger les choses, si on veut exercer une influence positive sur les gens, il ne faut pas juste se contenter d'y penser et de prier à distance.

 

 

Il faut aller les rencontrer, discuter avec eux, leur serrer la main, échanger un repas si possible.

 

 

Plus nos cinq sens et donc, notre sixième sens, sont impliqués, meilleurs seront les résultats.

 

 

 

Quoi faire exactement pour mettre la théorie en pratique?

 

 

Tout ceci pour nous ramener à la question qui a soulevé autant d’analyse...

 

 

Revenons à notre cas précis, celui de Madame Francine M. qui a un problème avec son voisin trop bruyant.

 

 

Ce cas particulier peut vous paraître tout à fait anodin mais nous l’utilisons à titre d’exemple, de sorte que vous pourrez ensuite l’appliquer à des situations plus complexes, que ce soit pour demander une augmentation de salaire, pour obtenir une nouvelle promotion ou pour réaliser tout objectif qui vous est cher.

 

 

Bien sûr, les cyniques diront que notre petite madame n’a qu’à sortir de chez elle pour aller rencontrer son voisin et lui parler. Or, l’histoire ne nous dit pas si elle a tenté cette solution ou non.

 

 

Quoi qu’il en soit, si elle ne l’a pas encore fait et que c’est aussi simple à faire, c’est probablement parce qu’elle craint que cette intervention à froid ne risque d’envenimer les relations entre voisins et empirer les choses.

 

 

Et comme ce qu’on redoute mentalement a la fâcheuse habitude de se manifester dans nos vies, elle s’est sans doute dit qu’il valait mieux se préparer mentalement afin que le doute soit dissipé et que la meilleure action à poser ainsi que les meilleures paroles à prononcer lui soient inspirés par son subconscient lorsqu’elle se décidera d’agir.

 

 

Si elle est entrée en communication avec nous pour nous demander de l’aide à cet égard, c’est fort probablement parce qu’elle ressent inconsciemment ce qui arriverait si elle agissait sans être préparée. Elle connaît son voisin mieux que nous tous alors faisons confiance à son bon jugement à cet égard.

 

 

Ainsi donc, s’il est préférable qu’elle se prépare psychologiquement avant d’intervenir, comment peut-elle le faire? Plusieurs solutions s’offrent à elle.

 

 

Notre site web regorge de renseignements qui lui permettront de reprogrammer positivement son subconscient pour atteindre son objectif :

 

 

  • La programmation mentale positive

  • L’autosuggestion

  • La visualisation

  • L’auto-hypnose

  • La musique subliminale

  • La chanson positive

  • Et bien d’autres.

 

 

Pour s’aider concrètement dans sa programmation mentale positive, nos outils de l’esprit en format CD et MP3 sont une véritable mine d’or.

 

 

Cela dit, à l’instar de Francine, lorsque vous connaîtrez nos méthodes de programmation mentale positive, vous comprendrez l’importance de se préparer une image mentale forte de ce que l’on désire obtenir, en plus d’une phrase courte résumant notre objectif, que nous appelons la formule d’autosuggestion.

 

 

Dans le cas de Madame M., voici donc ce que nous lui suggérons comme phrase de programmation mentale et comme image de visualisation :

 

 

« Dans la semaine du (date) je rétablirai la paix sonore avec mon voisin car je saurai exactement les gestes à poser et les paroles à prononcer pour y parvenir.»

 

 

Si au départ, elle sent que l’objectif sera facile à accomplir, elle n’aura peut-être qu’à faire une ou deux séances pour y parvenir mais si l’objectif à atteindre semble une montagne pour elle, il sera alors préférable de s’accorder plusieurs séances quotidiennes avant de faire le saut.

 

 

Tout est une question de feeling et pour ça, Francine doit faire confiance à son intuition.

 

 

Le jour venu, elle n’aura plus qu’à suivre les recommandations inspirées par son subconscient pour que son désir devienne réalité…

 

 

 

 

Conclusion

 

 

Ça peut vous paraître un peu compliqué dit comme ça mais c’est on-ne-peut-plus-simple.

 

 

Et le plus beau dans tout ça, c’est que lorsque vous aurez saisi le principe de la programmation mentale subconsciente, vous pourrez l’appliquer à une infinité d’objectifs et ce, tout au long de votre vie.

 

 

 

En terminant, rappelez-vous toujours que tout doit commencer par soi. Ainsi, si vous voulez transformer les autres, il faut d’abord commencer par vous transformer vous-même!

 

 

Bonne réflexion et surtout… bonne transformation intérieure!

 

 

Amicalement,

 

 

Frédéric Clément

 

 

 

 

 

Please reload

Publications en vedette

Apprendre une langue étrangère par l'auto-hypnose

January 13, 2015

1/5
Please reload

Publications récentes
Please reload

Recherche par mots-clefs
Suivez-nous sur
  • Facebook Classic

Recevez 
gratuitement
nos prochains
articles !

  • w-blogger

Nos albums en MP3:

Nos CD best-sellers:

Suivez-nous :

  • w-facebook

©Copyright 2000-2019 Productions Fonda-Mentales et Frédéric Clément. Toute reproduction intégrale ou partielle du contenu de ce site Internet est strictement interdite sans le consentement écrit de l'auteur. Nos méthodes sur CD (Auto-hypnose et Subliminal) bénéficient d'une garantie de satisfaction de 30 jours (voir en bas de page de description des produits pour les détails). Cette garantie ne peut toutefois pas s'appliquer aux téléchargements MP3, pour des raisons évidentes de droits d'auteur et de facilité de téléchargement. Écrivez-nous à hypnodisc@videotron.ca pour toute question ou pour prendre rendez-vous pour une séance de programmation mentale positive ou d'hypnose.